mercredi 8 mars 2017

Lettres à mes grands mères !

Dimanche 05 mars 2017 c'était la fête des mamies ! 

J'ai eu envie d'écrire à mes mamies qui ne sont plus de ce monde, une mamie (Lucille) que je n'ai malheureusement jamais connu et puis ma "Mémère Marcelle"

Pourquoi leurs écrire alors qu'elles ne pourrons jamais les lire ? 

Parce que je n'ai jamais eu l'occasion de le faire ! Parce qu'aujourd'hui je me rend compte à quel point c'est important ! Nos mamies, nos ainés son notre identité ! 

J''avais besoin de mettre des mots sur ce que je pense aujourd'hui.

Et je sais à quels points j'ai envie que ma fille profite de tous ses instants avec ses grands parents.



Lettre à ma Mamie (Lucille) partie bien trop tôt :


Ma chère et tendre Mamie,

Je ne t'ai pas connu, aucun de nous, petits enfants ne t'avons connu. Tu as connu la guerre, cette terrible guerre, la seconde guerre ! Cela n'a pas du être facile pour toi ! Pour personnes d'ailleurs !
J'aurai tellement aimé te connaitre, mais la vie en a décidé autrement !
Je n'ai de toi, que quelques photos chez papa et maman, je me cherche ici et la des traits de famille, une ressemblance ! Peut-être tes joues, je ne sais pas trop... ou peut-être tes grands yeux ?
J'ai 10 ans, je m'imagine parfois avec cette mamie encore là, cédant à mes caprices d'enfants, celle d'une petite fille fan de princesse, de Sisi impératrice avec ses superbes robes... Tu m'en aurai confectionné une, j'en suis sur, toi qui était petite main ! Je me serai pavané lors des journées de carnaval en me ventant d'avoir une superbe mamie couturière. (Cela disant passant j'ai un papa plutôt doué, qui a bien été formé par sa maman).
Je ne sais pas si tu avais des talents de cuisinière, mais comme toutes les mamies, j'en suis sur j'aurai eu le droit à ton gâteau, peut-être un gâteau au chocolat (mon préférè) ou de bonne crêpes !
Je rêve de week-end, rien qu'avec toi et papy, une balade dans un parc à donner du pain au canard ! Cueillir des jonquilles, pour ensuite les mettre dans un jolie verre d'eau !

Malheureusement pour moi, tous cela est imaginaire, mais j'en suis sur tu aurait été une grand mère extraordinaire...

En tous les cas je peux te rassuré, ton fils, mon père est un papa aimant, qui a su m’élever dans le partage, dans le respect de l'autre, de tolérance et d'amour. Mon Papounet, ton fils et devenu lui même grand père et je peux te le dire : c'est également un papy au top ! Il répond toujours présent pour aider ses petits enfants, tous comme j'en suis sur tu l'aurait fait pour moi !

Je penserai toujours à toi ma petite mamie même si je n'ai pas eu se bonheur de t'avoir auprès de moi ! 

Je t'embrasse tendrement ma petite mamie ! 

Ta petite fille.



Lettre à ma "Mèmère Marcelle" :


Mémère,

J'ai adorée partager mes dimanches matins en tête à tête avec toi au petits déjeuner devant la télé. 
J'ai adorée venir chez toi dans ton appartement de Vitry sur Seine, aller dans ta cuisine, monter sur la chaise et y apercevoir la Tour Eiffel ! 
J'ai adorée me mettre sur ton balcon et m’amuser à cracher du haut du 11eme étage et voir mon crachat s’éclater sur le béton! J'en suis peu fière mais quand on a 8 ans, les jeux débile il y en a plein !
J'ai adorée courir dans les escaliers de ton immeuble pour faire la course avec l'ascenseur ! 
J'ai adorée nos sorties au restaurant chinois du coin de ta rue avec papa et maman !
J'ai adorée jouer avec ta chienne Kalinka. 
J'ai adorée jouer au carte avec toi ! Le jeux des 7 familles était mon préférè. 
Et puis tu es parti, je me suis retrouvé orpheline de mamie ! 
Mais j'ai eu le bonheur de t'avoir dans ma vie durant mes 13 premières années.
De faire chaque Noël avec toi.
De t'avoir avec nous quelques jours durant les vacances scolaires, je me souviens de toi assise dans le jardin sur le petit muré en pierre, enlevant les mauvaises herbes avec une touche mode particulière : Le Bob Ricard de papa pour t'éviter une insolation ! J'ai cette image dans la tête et c'est souvent celle-ci qui me reviens quand je pense à toi !

Je tenais à te remercier pour tous ses instants partager, il fut bien trop court pour moi, mais tu auras eu la chance de profiter de tes autres petits enfants qui était bien plus grand que moi... et tu as vu et connu ton arrière petit fils "Yoann" !
Ta fille, ma mère a bien pris soin de toi, et je la prend aujourd'hui comme modèle, j'espère que je serai à la hauteur comme elle l'a été avec toi ! Une chose est sur, je serai toujours la pour elle et pour papa !

Tu n'as pas à t’inquiéter mémère, ta fille est entre de bonne main !

Ta petite fille qui t'embrasse bien fort !



Mes Mamies, je vous aurais tous les jours dans mon cœur !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire